26/09/2015

Savoir se retourner

Un petit retour en arrière.

Quinze ans séparent ces 2 ‘œuvres’.
 La première, retrouvée dans le ’fond d’un tiroir’, nous montre une maghienne telle qu’elle m’est apparue voici 15 ans.
Et celle de droite en représente une, beaucoup plus douce, telle que je me la représente actuellement. La torture a laissé place à la grâce, on peut dire que de l’eau à coulé sous les ponts.
A vous de juger.
Personnellement je dirais que le titre de la chanson : ‘il faut laisser le temps au temps’, écrite par Didier Barbelivien, vient bien à propos.

évolution.jpg

Les commentaires sont fermés.