25/01/2017

Narcisse quand tu nous tiens.

« Maggi, Tu les trouves comment mes pieds, pas trop grands ? » 1abr fondgris clair.JPG

« Je les aime comme ils sont. S’ils étaient plus grands ou plus petits, je les aimerais tout autant. 
Quelle drôle de question. C’est comme si je te demandais ce que tu penses de mon gros ventre.»

« Quoi ton ventre ? Il n’a rien de particulier. C’est un ventre comme tous les ventres, mais je l’aime car il fait partie de ta personne.
Mais maintenant qu’on en parle, dis-moi, sincèrement, mon nez retroussé, il ne te dérange pas trop ? »

« Rassure toi mon ange, j’aime ton nez comme tout de toi, aussi bien ton physique que ta personnalité. Tu es unique à mes yeux, tu es mon Max à moi. »

« Il est vrai qu’à force d’observer ces humains on commencerait à douter pour moins. »

« Je me faisais la même réflexion. Le narcissisme virtuel devient à la mode. Quelle époque ! »

« Tout à fait. Regarde cette page de ‘Sophie, la nymphette’ : 3587 selfies et seulement 3 autres photos, celle d’un chien, une de sa mère peut-être et une de sa voiture avec elle dedans bien sûr. c’est un peu beaucoup, non ? Et je te parie que ce n’est même pas son vrai prénom. »

« Oh oui c’est comique, enfin pas trop pour être honnête. Vise un peu : de profil, de face, de derrière, de trois quart, vu du haut ou d’en bas, le matin, le midi, le soir, et cela 365 jours par an. Il faut du courage pour s’aimer tant. »

« Mais mon amour, d’après moi c’est juste le contraire. C’est par manque de confiance. Alors elle attend qu’on la ‘like’, et ça la rassure de savoir qu’on l’aime afin de s’aimer un peu mieux elle-même. Tu remarqueras aussi, qu’en comparaison aux 658.754 ‘j’aime’ et les 54.225 ‘j’adore’, tu ne retrouves que 35 commentaires. »

« Peut-être a-t-elle oublié trop souvent de ‘liker’ ses 4987 amis et toujours sans laisser quelques mots ? »

« Heureusement, mon ‘bébé’ que pour nous, l’amour c’est beaucoup plus simple. »

« Je sais mon grand.  Mais pour en revenir à nos moutons, quand tu y penses, où se trouve le bouton ’j’aime pas’ ? »

« Ne cherche pas, ‘ils’ ont omis de le mettre. Et si, par hasard, un profil te dérange, tu l’effaces simplement de tes amis, en douceur, sans froisser personne. »

« Tu penses, là sur ce coup, I don’t totaly agree with you. »

« Hum, in French, my love! »

« Je voulais dire que je ne suis pas tout à fait sûre que cela soit aussi simple. Et le droit à la critique alors ? »

« Chouchou, cela devient vraiment trop compliqué pour mon ‘petit’ cerveau, surtout à cette heure tardive. Viens, passons notre chemin. »

« D’accord, mais attends. Avant j’ai une petite idée. Si on disait à tous les internautes qui liront ce petit texte qu’on les aime. »

« Oh oui, chouette alors »

« Alors c’est parti. On vous aime. »

« Oui, on vous aime, mais vraiment on vous aime très, très, très fort. » Et vous êtes toutes belles et vous êtes tous beaux à nos yeux.
N’en doutez pas, c’est du temps perdu. 
Maintenant, viens ma belle. On repassera demain compter les ‘on aime’, les ‘on adore’, les éventuels commentaires ou voir si on a perdu des ‘amis’.»

« Viens mon grand, on y va maintenant. »

« Et c’est qui qui va donner un petit bisou à son chéri ? »